Café de la danse du 5 octobre 2019

Premier Café de la danse de la saison 2019-2020, le samedi 5 octobre, William Cardoso présentera VERDURA.

Vous pouvez venir juste manger. On peut assister au spectacle. Ou on peut venir faire les deux, pour une plus belle soirée.

Programmation :

  • A 19h : Bar à Soupes, venez déguster de bonnes soupes en ce moment convivial. Plateau à 7€.
  • A 20h30, Carte blanche est donnée à William Cardoso. Il nous présentera » VERDURA« .

Le spectacle sera suivi d’un débat avec les artistes.

Plus d’info sur la compagnie et le spectacle sur Facebook Café de la danse.

Tarif: 7€ et 4€ pour les moins de 10 ans.

Renseignements au 04 67 97 81 60.

“Verdura”

Chorégraphie : William Cardoso

Danseurs : Cheyenne Vallejo, William Cardoso

Une chorégraphie de danse contemporaine traitant d’une relation toxique entre deux êtres à la recherche de l’amour, se détruisant eux-mêmes.

“Je perds mes sens, mon âme. Je veux ‘dévorer’, mais je ne connais plus le goût des choses, je te veux, mais je ne sais plus qui tu es. Un acte de désintoxication devrait me conduire vers le juste nécessaire, mais en suis-je capable?”

Amateur d’Art, William Cardoso s’est inspiré, fait référence au tableau “Le jardin des délices” de Jérôme Bosch pour l’esthétisme visuel. Il s’est entouré de très jeunes autres artistes pour faire de cette chorégraphie “une bouffée d’air

frais”

William Cardoso

Ce jeune danseur-chorégraphe est lauréat 2018 des Rencontres chorégraphiques “A pas de Loup”

Né au Luxembourg, originaire du Portugal, il débute la danse au sein du Conservatoire de sa ville natale à Esch-sur-Alzette. Très vite, il comprend que sa place est dans le milieu artistique, il prend de plus en plus le goût de la scène. Danseur de la Compagnie Junior Anne-Marie Porras, il développe un sens pour la chorégraphie qui va lui permettre de gagner le Rencontres chorégraphiques de notre région. Parallèlement à ses projets, William Cardoso travaille en tant qu’interprète pour des chorégraphes comme Olivier Dubois, Giovanni Zazzera, Florence Peake, Eve Stainton.